Téhéran

Teheran_2

Ibrahim a quitté sa province et sa famille pour tenter sa chance à Téhéran. Mais dans cette jungle urbaine où tout se vend, tout s’achète, le rêve peut rapidement virer au cauchemar. Mêlé à un trafic de nouveaux-nés, Ibrahim plonge dans les bas-fonds de la ville…

Grand prix du Jury au Festival Premiers Plans d’Angers 2010.

Nader Takmil Homayoun a fait ses études de cinéma en France, à la FEMIS. A la manière d’autres cinéastes, son parcours oscille entre la fabrication et la réflexion théorique et intellectuelle sur le cinéma.
Ainsi, il débute sa carrière dans le journalisme et dans diverses revues à Téhéran, dont le prestigieux Film Monthly Magazine. A partir des années 90, il est identifié comme l’un des traducteurs de choix des oeuvres françaises sur le cinéma. Il traduit ainsi successivement en farsi des livres sur des grands auteurs comme Akira Kurosawa ou Hitchcock, et sur des sujets aussi divers que le cinéma américain, ou l’écriture du scénario.

Téhéran, son premier long-métrage de fiction a obtenu le prix de la Semaine de la Critique à la Mostra de Venise 2009 et le grand prix du Jury au Festival Premiers Plans d’Angers 2010.

Festival Ville et Cinéma de la Maison de l'Architecture en Ile de France : «Intimité», du 23 au 26 juin 2015