Le Solitaire (Thieff)

Le Solitaire

Après onze ans passés en prison, Frank, un talentueux voleur de bijoux, décide de se lancer dans un dernier coup avant de se ranger pour de bon avec son ami Jessie.

Edito :

Michael Mann est aujourd’hui considéré comme un cinéaste majeur. En 1981, l’auteur de Heat, Collateral, Miami Vice ou Révélation, réalise son second film et signe une œuvre très personnelle, novatrice et fondatrice de son cinéma à venir, un cinéma « total », à la fois grand public et auteuriste dans ses thèmes existentialistes (l’homme dans le monde) et sa beauté formelle.

Le Solitaire est un film de « casse », manifeste du parfait cambrioleur tiré du roman The Home Invaders. Œuvre aux accents très réalistes, Le Solitaire est aussi une expérience sensorielle unique.

Michael Mann, cinéaste exigeant et génial styliste visuel, réalise une œuvre au formalisme bluffant. Son sens du rythme, son esthétique et son interprète principal (James Caan) font de ce film un formidable polar immersif et jouissif. Nicolas Winding Refn avec Drive a bien retenu la leçon.

 

Festival Ville et Cinéma de la Maison de l'Architecture en Ile de France : «Intimité», du 23 au 26 juin 2015