Rambo (First Blood)

Rambo

John Rambo est un héros de la Guerre du Vietnam errant de ville en ville à la recherche de ses anciens compagnons d’armes.

Alors qu’il s’apprête à traverser une petite ville pour s’y restaurer , le Shérif Will Teasle l’ arrête pour vagabondage. Emprisonné et maltraité par des policiers abusifs, Rambo devient fou furieux et s’enfuit dans les bois après avoir blessé de nombreux agents.

Traqué comme une bête, l’ex- soldat est contraint de tuer un policier en légitime défense . Dès lors, la police locale et la garde nationale déploient des moyens considérables pour retrouver le fugitif . Le Colonel Trautman, son mentor , intervient et essaie de dissuader les deux camps de s’entre-tuer pendant que Rambo, acculé et blessé, rentre en guerre contre les autorités.

Edito : 

Rambo et ses suites pourraient symboliser à lui tout seul le cinéma américain des années Reagan tant il en concentre les motifs : une star bodybuildée (Sylvester Stallone), la figure du héros oublié puis réhabilité, une lecture du conflit vietnamien et de la défaite américaine réévaluée, une mise en scène spectaculaire. Bref, tous les ingrédients étaient réunis pour faire de ce film une réussite commerciale dont les suites en témoignent et avec un premier opus plus subtil qu’il n’y paraît.

Rambo permet d’appréhender le revirement qui s’opère dans la façon dont les américains sondent leur propre Histoire et un bon exemple de ce que l’industrie Hollywoodienne est en train de fabriquer : le box office.

Festival Ville et Cinéma de la Maison de l'Architecture en Ile de France : «Intimité», du 23 au 26 juin 2015