L’Homme d’à côté

lhommedacote3

« Le face-à-face hilarant entre un designer branché et son voisin envahissant. »Le Monde.

« Une nouvelle preuve du dynamisme du cinéma argentin. »Libération.

Récompensé au Festival de Sundance, prix du Public aux Rencontres des Cinémas d’Amérique Latine de Toulouse 2010, ce deuxième opus signé par le duo est une vraie réussite, satire sociale du voisinage tournée dans un Buenos Aires inhabituel. Le film vient d’obtenir 5 récompenses des Premios Sur (équivalent de nos Césars), dont le Meilleur Film de l’année, succédant ainsi à Dans ses Yeux.

« Tourner dans la Maison Curutchet était l’idéal parce que cela accentuait le conflit de voisinage. Ce n’est pas pareil de faire un trou dans une maison quelconque ou dans un chef d’œuvre de l’architecture mondiale. Nous voulions aussi en faire un personnage à part entière, et non un simple décor. Il y a beaucoup de scènes où la maison est seule, sans personnage. La plasticité, la lumière et la qualité spatiale de cette maison sont infernales ! » Les réalisateurs.

« Leface-à-face hilarant entre un designer branché et son voisin envahissant. » Le Monde

« Une nouvelle preuve du dynamisme du cinéma argentin. » Libération

Visualiser la bande annonce

Festival Ville et Cinéma de la Maison de l'Architecture en Ile de France : «Intimité», du 23 au 26 juin 2015