Detroit ville sauvage

Detroit3

Detroit ville sauvage retrace la grandeur et la décadence de la capitale de l’industrie automobile sans tomber dans le misérabilisme, et en donnant la parole à ceux qui peuplent encore ses rues. le film a été présenté en avant-première aux Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal. Du succès de Henry Ford, à la croissance de General Motors, jusqu’aux grèves des années 60 et aux fermetures des années 70, « Motor City » est passée en quelques décennies de la richesse à la pauvreté.

Florent Tillon, né en Nouvelle-Calédonie, réalisateur documentaire, vit à Menou, dans la Nièvre. En 2007, il fait son premier film en observant l’intérieur d’un immeuble de bureau de Saint Ouen depuis sa propre fenêtre, tel un espion. C’est L’observatoire. Il auto-produit ensuite un documentaire de moyen-métrage à propos d’une colonie de lapin coincée sur un rond point au milieu de la densité urbaine parisienne. Ce film, Rond point de la Porte Maillot, attire l’attention du producteur Pierre-Emmanuel Fleurantin, lequel soutiendra un projet documentaire de long métrage sur la ville de Detroit, aux USA : Detroit Ville Sauvage.
Le prochain projet de Florent Tillon portera sur la ville de Las Vegas (Las Vegas Meditation), afin de composer un diptyque avec son précédent film.

Festival Ville et Cinéma de la Maison de l'Architecture en Ile de France : «Intimité», du 23 au 26 juin 2015