38 Témoins

38 témoins de Lucas Belvaux

Alors qu’elle rentre d’un voyage professionnel en Chine, Louise découvre que sa rue a été le théâtre d’un crime. Aucun témoin, tout le monde dormait. Paraît-il.
Pierre, son mari, travaillait. Il était en mer. Paraît-il…
La police enquête, la presse aussi.
Jusqu’à cette nuit où Louise rêve. Elle rêve que Pierre lui parle dans son sommeil. Qu’il lui parle longuement. Lui qui, d’habitude, parle si peu.

Le Havre, encore. Après Mathieu Amalric (Tournée, 2010), Rebecca Zlotowski (Belle épine, 2010), Aki Kaurismäki (Le Havre, 2011), Dominique Abel, Bruno Romy et Fiona Gordon (La Fée, 2011), c’est le réalisateur belge Lucas Belvaux qui s’y colle. Un Belvaux glaçant, qui métallise la cinégénie de la ville dans ce qui se donne, à première vue, comme un polar rectiligne, incisif, raide comme la mort.

Jacques Mandelbaum (Le Monde)

La projection de 38 Témoins sera suivie d’une rencontre avec la réalisatrice Françoise Poulin Jacob, l’Architecte Bruno Fortier ainsi que le directeur général de l’agence d’urbanisme de la région du Havre et de l’estuaire de la Seine, Dominique Dhervillez. La rencontre sera animée par Marie Claire Barré, urbaniste et directrice du développement au sein de l’agence Richez et Associés.

Françoise Poulin Jacob : Après des études de lettre et de cinéma, elle a exercé la profession de scripte pendant plusieurs années. Pendant cette période, elle a réalisé un premier court-métrage : Le ruban. Puis elle rentre dans une période d’activités télévisuelles, dans un premier temps en tant que scripte, puis en tant que réalisatrice. Désirant développer des travaux plus personnels, elle a écrit et réalisé un premier film documentaire en 2005, Pavillon de banlieue. Elle a ensuite passé plusieurs mois à l’Atelier Documentaire de la FEMIS pour développer le projet Je vous écris du Havre. Parallèlement elle pratique la photo avec plusieurs projets en cours.

Bruno Fortier : Lauréat en 2002 du Grand Prix de l’Urbanisme, Bruno Fortier est architecte urbaniste. Il est aussi chercheur et enseignant, auteur de projets tels que le cours des Cinquante-Otages et l’île Feydeau à Nantes, la recomposition des bassins du Havre et du littoral de Menton. Il est l’auteur d’une esquisse de reconversion des terrains Renault à Boulogne et à Meudon. Il a publié plusieurs ouvrages sur la ville comme La métropole imaginaire, un atlas de Paris ou le dernier, l’Amour des villes (éd. Mardaga, 1995).

Festival Ville et Cinéma de la Maison de l'Architecture en Ile de France : «Intimité», du 23 au 26 juin 2015